Vieux Crampons Bouliacais : site officiel du club de foot de BOULIAC - footeo
St Caprais
Amical
7
6
3 avril 2015 21:00
Vcb
  • Pluie
  • Mouillé
  • Faible
St Caprais
Pelouse naturelle
21:00 - 3 avril 2015
NC
NC
NC

Contre St Caprais ce sont toujours des matchs débridés avec des scores fleuves. Il faut bien l’avouer, nous partions confiants car l’histoire de ce derby est souvent en notre faveur, pour preuve les 8-5 de l’an passé chez eux et le 7-0 infligé à l’aller en novembre !... Une autre constante de ces confrontations, Déclic est souvent buteur et y réalise ses plus beaux exploits. Bah… ?... pourquoi ne pas croire en l’impossible ? J

Court déplacement sur un site encore une fois limite, particulièrement avec ce terrain, troué de partout, lieu idéal pour les faux rebonds, et pentu à souhait ! La compo du soir montrait un turn over nécessaire en vue de la rencontre contre le Conseil, notamment en défense. Encore une fois en manque de gardien, Rich se porta volontaire très gentiment pour assurer cette mission  délicate. Gentille attention d’autant plus que des heures et des heures de fonte avaient fini de sculpter son corps d’Apollon et rendaient difficile l’enfilage du maillot manifestement pas habitué à épouser de telle musculature !

Le discours d’avant match nous rappelait l’importance de rester focalisés sur le jeu dès le coup d’envoi et de ne pas tomber dans le piège du bavardage « dégoupillant ». Fort de cette alerte, un court échauffement sous un crachin intrusif pouvait clore la préparation de ce match.

Le coup d’envoi donné, les premières minutes révélaient une fébrilité inattendue, visible et malheureusement exploitée dès la 5ème minute. Prise à froid, notre défense ne put renvoyer un centre anodin. Fabrice, d’une poitrine généreuse, logea le ballon au fond de nos propres filets ( ? )

St Caprais  1 – 0  VCB

Ce début catastrophique porta un vrai coup à la motivation vcbienne. Tous nos plans tombaient à l’eau !... A compter de ce moment-là, nos certitudes footballistiques se délitaient. Les contrôles étaient approximatifs, les passes n’arrivaient pas, et surtout le plan de jeu était bafoué ! Pas les meilleures conditions pour prendre confiance et donner confiance. Cette nervosité se cristallisa à la 12ème minute quand Rich dut s’incliner sur une boulette, dont personne n’osa lui faire reproche tant chacun pouvait en être responsable.

St Caprais  2 – 0  VCB

Quelle surprise !!! Scénario improbable qui nous voyait au fond du trou après seulement 15mn de jeu. Mais on le sait, il y a toujours un fond de révolte quand la situation devient critique. Personne n’osa croire que le match était plié. Alors les VCB réagirent, en se souvenant qu’ils n sont jamais aussi forts qu lorsqu’ils construisent.

Enfin nous étions entrés dans la partie. Quelques mouvements laissaient présager autre chose. Et c’est d’ailleurs sur l’un d’eux qu’à la 17ème minute, Prof lançait Valdo en profondeur qui laissa intelligemment rebondir le ballon devant lui et profita de l’avancée du gardien adverse pour le lober et réduire le score… Joli but !

St Caprais  2 – 1  VCB

Ouf l’honneur était sauf ! Les têtes pouvaient se lever, se relever même…

Mais ce nouvel élan fut vite douché une dizaine de minutes plus tard quand sur un énième alignement défensif déficient, nos adversaires plantaient un but assassin, « casse pâtes ».

St Caprais  3 – 1  VCB

Pourtant les VCB repartirent de plus belle. La pression s’intensifia sur le but adverse, mais Romain ou Prof butait sur le portier Capraisien. Dans le jeu nous étions gênés dans l’organisation du jeu par le pressing agressif de nos adversaires. Nous perdions alors beaucoup d’énergie à palabrer avec l’arbitre local (dont l’impartialité était franchement discutable) et avec les fautifs. Mais au lieu d’appliquer les consignes de La Roulette dans ce genre de situation, nous préférions nous enliser dans une ambiance qui devenait délétère. Les mouvements et la vitesse dans les transmissions manquaient pour tirer profit de notre supériorité technique. Les coups de pied arrêtés et les frappes lointaines étaient alors le seul danger pour notre équipe, comme le tir surpuissant de Musclor à la 27ème minute. Toutes ces tentatives ne trouvaient pas le cadre. Si les VCB étaient bien en place, il leur fallait encore marquer un but avant la mi-temps. Mais les joueurs d’Olive peinaient à emballer une rencontre hachée par les nombreuses fautes. Ne parvenant pas à créer de décalages, les VCB abusaient de longues balles imprécises.

Pourtant il y eut un moment de grâce dans ce match. Un instant suspendu dans la Légende du football… Quand la magie rencontre le Ciel, quand le talent se concentre dans un seul geste, quand la poésie revisite le sport. C’est pour ces moments-là que nous jouons, ces inspirations venues d’ailleurs qui transportent les âmes.
Un énième corner à la 29ème minute en faveur des VCB… Comme depuis le début du match, c’est Musclor qui se chargea de la sentence. Le ballon posé délicatement sur l’angle blanc, quelques pas de recul et
……………………… PUB !!!

Musclor, concentré comme jamais, œil de lynx dans la nuit froide et humide de la banlieue bordelaise, s’élança… Centre tendu, pur, au cordeau…

Et là……………………… un phénomène surnaturel rarement observé à part peut-être dans Olive et Tom : tous les VCB étaient pris en individuel. Mais dans une rage folle, un joueur hors norme se libéra de la charge du défenseur au prix d’un cassage de hanche hallucinant, fit quelques pas en direction de cette balle puissante qui arrivait dans la zone du 1er poteau, prit une impulsion pharaonique, se retrouva en lévitation dans un timing parfait qui sembla durer une éternité, et assena à ce ballon un violent coup de tête. Ce mouvement brutal du front cassa nette la trajectoire initiale et provoqua une accélération démentielle du cuir dont la forme s’était ovalisée au vue de la vitesse prodigieuse atteinte (d’après les experts sur place : 117km/h). Le ballon déformé par l’impact traversa toute la défense pour se diriger inexorablement vers le gardien adverse. Les 20 acteurs de cette rencontre étaient alors comme figés par ce qu’il se passait… comme en pause sur une télécommande… les yeux exorbités par ce qu’ils voyaient. Toutes les attentions étaient concentrées vers ce ballon qui filait droit sur le gardien Capraisien. La peur pouvait nettement se voir dans ses yeux et il se demandait bien comment il allait pouvoir arrêter ce missile déclenché aux 9m. La balle devenue comète déchira les bras du gardien, pourtant bien campé sur ses appuis, fracassa sa position, pour se loger au fond des filets…….  Chacun mit quelques secondes avant de comprendre que les Bouliacais venaient de réduire le score par l’intermédiaire d’un buteur mythique à la dimension mystique. Ce joueur n’était autre que DECLIC, qui encore une fois, marquait ici un but d’anthologie !........ GOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLLLL !!!!

St Caprais  3 – 2  VCB

Le dernier ¼ d’h devenait crispant et n’était qu’une parodie de football. Les esprits s’échauffaient et les interminables discussions prenaient le pas sur le jeu. Nous perdions alors notre recul, le fil de notre tactique et les nerfs étaient à vif.

 

La mi-temps ne calma guère les esprits et la reprise fut douloureuse avec une nouvelle fois, un alignement douteux de la défense qui jouait systématiquement le hors jeu mais avec un joueur VCB qui couvrait en permanence notre ligne avancée… Sanction immédiate à la 55ème minute.

St Caprais  4 – 2  VCB

Dommage car les VCB reprenaient l’ascendant tant technique que physique. On sentait un revirement de situation possible. Loin d’être abattus, ils se lancèrent à l’assaut des buts adverses avec une volonté plus appuyée. Ce fut le départ d’une période de 10mn de folie où nous marquions 3 buts en 10 minutes : d’abord Valdo se joua de toute la défense pour inscrire un but hargneux à la 60ème minute, JC l’imita 4mnn plus tard puis Romain profita d’une erreur du gardien suite à un tir énooooorme de Cycy pour pousser le ballon au fond des filets. Le match devenait complètement fou et les VCB se prirent à rêver !

St Caprais  4 – 5  VCB

Malheureusement, nos adverses du soir, avaient vite vu notre faiblesse de placement récurrente en défense et profitait de nos erreurs pour revenir encore une fois au score à la 76ème minute.

St Caprais  5 – 5  VCB

Pourtant sevrés de ballon depuis de longues minutes, St Caprais arrivait toujours à casser nos actions. Notre détermination à ne rien lâcher n’était pas récompensée. Pire, elle fut mise à mal à la 80ème minute. Sur le flanc droit de leur attaque, les locaux obtenaient un coup franc que nous qualifierons de généreux (pour ne pas dire scandaleux… non pas de la part l’arbitre mais de ses camarades qui exagéraient chaque contact pour influencer les décisions). Coup franc lointain sans conséquences… pensions nous ! Les directives données au tireur étaient pourtant clairement énoncées : met dans le paquet !... Et là…………………………….. PUB !

 

Le Capraisien tira son coup franc comme convenu… vers le but de Rich. Ce dernier, positionné au centre de ses cages, était idéalement placé pour bien appréhender la situation. Le regard concentré et déterminé, il fixa longuement son vis-à-vis. Le ballon prenait une trajectoire rectiligne et devait atterrir sans problème dans les bras puissants et surs de notre gardien… Sauf que !.... Sauf que Matrixx est passé par là. Souple comme un roseau, Rich offrit à tous une figure hollywoodienne, son corps arrivant à se trouver parallèle à la pelouse. La balle déchira les gants de Matrixx qui ne put que constater les dégâts…


St Caprais  6 – 5  VCB

Quel coup dur… Mais a VCB rien d’impossible ! Chaque joueur mit ses dernières forces dans cette bataille. Entre 2 « râlages », quelques occasions étaient notables. Sur une nouvelle offensive, Prof réceptionna une passe dans la surface adverse mais se fit littéralement agressé par l’habitué des vilains gestes, un N°5 horripilant qui se trouvait être en plus de violent d’une mauvaise foi sans borne. L’arbitre n’eut d’autre choix que de siffler un pénalty justifié. Romain le transforma non sans avoir eut une frayeur car le gardien adverse avait bien lu la trajectoire…

St Caprais  6 – 6  VCB

Le match devait se finir sur ce score de parité mais c’était sans compter l’abnégation des Capraisiens. Sur la dernière offensive du match, ils s’empressèrent de « balancer » devant, sans construction. Mais comme tout le long du match, la défense fut prise à revers, dans leur dos, comme sur tout le match (ce sera un point à revoir sérieusement mercredi). Rich, voulant se racheter de sa « matrix » sortit de son but pour tâcler le ballon, poussé trop loin par l’attaquant. Mais, même s’il jouait le ballon, le tacle fut sanctionné fort logiquement (pour du Loisir) d’un pénalty. Malgré nos contestations, il fut transformé pour donner un avantage définitif aux locaux qui remportait ce match fou, frustrant car nous n’avons joué qu’une mi-temps !

St Caprais  7 – 6  VCB

 

L’après match fut moins tendu mais le cœur n’y était pas vraiment. Le buffet froid ne réchauffa pas les âmes VCB qui rentraient penauds de ce déplacement…

 

Il faudra vraiment que nous corrigions le tir sur notre discipline tant défensive que verbale !!! Les différentes alertes des derniers matchs n’ont pas été prises en compte et c’est bien dommage. Le prochain match contre le Conseil est le moment idéal pour se retrouver car ce sera probablement une autre paire de manche face à de « vrais » footeux ! Maîtrisons nos nerfs messieurs…

HOMME DU MATCH

  • 5 Matchs joués
  • 0 Buts
  • 5 Titulaire
  • 0 Passes décisives
  • 0 Remplaçant
  • 0 Cartons jaunes
  • 450 Min. jouées
  • 0 Cartons Rouge

STATS éQUIPE

VCB

6 Derniers matchs

P F P G G G

Répartition des buts

66 buts marqués
38 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

VCB
gardiens
défenseurs
Défenseur gauche
Défenseur droit
Défenseur droit
Défenseur central
milieux
Milieu offensif centre
Milieu gauche
Milieu offensif gauche
Milieu offensif droit
attaquants
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre

RENDEZ-VOUS

NC
NC

PHOTOS

Commentaires

Aucun événement

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU